Panier
vide

Afficher les produits connectés...

Jumelles Domaines d’utilisation Astronomie

Vous êtes fasciné par les étoiles mais vous ne voulez pas installer tout de suite un télescope ? Beaucoup de jumelles vous permettent cependant d’entrer dans le monde de l’astronomie.

Des jumelles pour l’astronomie doivent bien sûr disposer d’abord d’une certaine ouverture. Les jumelles dont la pupille de sortie est inférieure à 4 mm ne conviennent que sous certaines conditions. Le grossissement dépend de l’observation envisagée. Des jumelles d’un grossissement inférieur conviennent très bien pour se faire une idée du ciel étoilé ou chercher des constellations.

Pour que l’on puisse voir les détails de la Lune ou des planètes, le grossissement doit être de 10x au moins ou plus. Beaucoup de clients préfèrent des jumelles avec mise au point individuelle des oculaires car, une fois l’acuité visuelle personnelle réglée, plus aucune correction de celle-ci n’est nécessaire. Les clients utilisent très souvent des jumelles à prismes de Porro car elles fournissent une image plus plastique.

Qu’est-ce qui est important sur des jumelles pour l’astronomie ?

Quels sont les critères à remplir ?

Les jumelles obtiennent la mention « très bonnes » lorsqu’elles satisfont aux points suivants :

  • Le grossissement doit être de 10x au moins, afin que vous puissiez également identifier les détails de la voûte céleste.
  • Un diamètre d'objectif de 70 mm est indispensable.
  • La pupille de sortie ne doit pas avoir un diamètre inférieur à 5 mm.
  • Autres critères d’évaluation : les températures chutent souvent beaucoup la nuit et les jumelles doivent donc être « étanches à l’eau sous pression ». Ceci empêche toute pénétration d’humidité de l’air qui, en cas de changements de température, provoquerait une couverture de buée à l’intérieur des jumelles. Pour des observations en hauteur et à de forts grossissements, un trépied est indispensable et une fixation en conséquence doit donc être présente.
  • Pour l’astronomie, nous considérons la taille du champ de vision ou le poids comme étant plutôt sans importance.
  • Facteurs exerçant une influence positive :
    Les matériaux spéciaux pour lentilles (FL, ED, HD) ou les constructions spéciales de celles-ci (APO, Aplanisseur de champ) permettent aux jumelles de passer de la mention « bonnes » à la mention « très bonnes ».
  • Facteurs exerçant une influence négative :
    Les éléments se superposant dans le champ de vision, p. ex. une boussole, un réticule ou un télémètre intégré, influencent la vision et font reculer les jumelles dans la mention qui leur est attribuée.

Pour une mention « bonnes », les jumelles doivent atteindre les valeurs suivantes :

  • Grossissement : min. 7x
  • Diamètre d'objectif : min. 50 mm
  • Pupille de sortie : min. 4,5 mm
  • Raccordement trépied : doit être présent mais, au besoin, il existe des solutions à ces fins également.

Pour une mention « moyennes », les valeurs suivantes suffisent :

  • Grossissement : min. 7x
  • Diamètre d'objectif : min. 40 mm
  • Pupille de sortie : min. 4 mm

Aux jumelles présentant un grossissement trop faible ou dont la pupille de sortie est inférieure à 4 mm, nous attribuons la mention « non conseillées » pour l’astronomie.

Les exceptions sont bien sûr les jumelles spéciales comme, p. ex., les Omegon 2,1x42 pour l’observation de champs d’étoiles.

11.08.2020


Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Contact